Les Vertus de la Simplicité.

Posté par autreouverture le 21 juin 2012

En préambule intéressons- nous à la définition du mot » Simplicité ».

De mon côté j’en retiens une qui me parait tout-à- fait représentative: « Que c’est la qualité de ce qui est dépouillé d’éléments non indispensables ».

Sans doute est -ce là qu’une définition répondant à certains concepts de vie sachant par ailleurs qu’il existe bien évidemment des nuances.Les Vertus de la Simplicité. dans Amis zen-stone-300x225

Rappelons  et cela pourra nous aider à mieux cerner le terme simplicité qu’à cette dernière  s’oppose la complexité.

Dans notre société actuelle de surconsommation, de gaspillage qui repose  exclusivement sur une croissance économique exponentielle ; il n’y a donc pas forcement place à des modes de vie rimant avec simplicité.

En fait aujourd’hui  nombreux sont ceux qui se trouvent tiraillés entre désirs intérieurs de simplicité (car garant d’une certaine qualité de vie) et de son opposé représenté par une sorte de « diktat »imposé par un modèle de société, plus subi que désiré.

Pourtant il est facile de remarquer que ce même système  complexe  présente de plus en plus de failles puisqu’il va jusqu’à  nous interroger sur la pérennité de l’espèce humaine sur la terre.

Très vite nous en déduirons que la simplicité devra retrouver sa juste place et cela en s’inscrivant dans de nouveaux modes de vie condition sine qua none à toutes réelles perspectives d’avenir. C’est ce qui m’amènera à vous parler dans un prochain post de la simplicité volontaire avec déjà quelques composantes, à savoir:

-Se désencombrer matériellement.

-Ralentir son rythme de vie.

-Privilégier les « liens » plutôt que les » biens ».

André.

 

Publié dans Amis, André, Bretagne, Réflexion | Pas de Commentaire »

Les Vertus Du Soleil.

Posté par autreouverture le 25 mai 2012

     Sans doute est-ce le fait d’avoir traversé une longue période de mauvais temps, qu’aujourd’hui il me vient cette idée de vous parler des vertus du soleil.

     Sujet de toute importance parce qu’il est l’un des moteurs de notre bien être et particulièrement sur le plan psychologique. Cependant et comme tout » objet de consommation » faut-il savoir faire preuve de modération quant à son utilisation. Démontrer scientifiquement ou plutôt médicalement, le soleil parce qu’il émet des uv (rayons ultraviolets), sont très dangereux pour la santé si exposition trop intense ( risque entre autre de cancer de la peau).

Les Vertus Du Soleil. dans Amis soleil     A contrario, il y a tout  cet autre versant bénéfique du soleil, en particulier ce dernier permet au corps de synthétiser de la vitamine D3 celle-ci étant indispensable au tissu osseux.

    Ce qu’il faut  retenir : le soleil, c’est donc bon pour le moral car il a des effets antidépresseurs reconnus. Alors sachons en profiter avec tact d’autant plus qu’il nous est offert gratuitement et devient alors un allié  précieux pour notre santé.

André.

Publié dans Amis, André, Culture, Ecologie | Pas de Commentaire »

Vers de nouveaux horizons!

Posté par autreouverture le 11 mai 2012

     Etape après étape , nous avons depuis le 6 mai, la démonstration  que rien n’est figé  quant il s’agit  du présent et du futur. Parce que je suis quelqu’un d’optimiste , cette rupture  qui s’est produite le 6 mai me paraît  être un » nouveau moteur », renouant avec une dynamique  fait d’espérance , de projets , voire de rêves, condition sine qua non à de réelles perspectives d’avenir dans un monde en pleine mutation.

     Sans doute n’y a t-’il  rien de pire que de ne pas entrevoir un brin de positif quand il s’agit notamment de prendre des décisions impactant sur des modes existentiels plus ou moins douloureux. Dans cette civilisation dite ‘moderne ‘ avant- gardiste , il me semble que des remises en question en profondeur  soient impératives  ne pouvant aboutir qu’à des réformes structurelles. En effet, vouloir croire en une continuité de nos modes de fonctionnement actuel , c’est refuser d’une certaine manière  la réalité des choses.

    Les uns auront le réflexe de l’autruche se cachant la face pour ne pas affronter les problèmes  , voire les esquiver au détriment du reste de la population par pure égoisme et que le mot « solidarité » ne soit pour eux qu’un vain mot. Dommage car persister à vouloir nier certaines évidences ne fera qu’enliser notre monde dans des difficultés devenant inrésorbables ,  sources tôt ou tard de conflits en tous genres.

     Le genre humain a par son essence du mal à se réguler le conduisant fréquemment  à la démesure dans ses agissements . Cette même démesure  ne serait rien si elle n’impactait pas péjorativement sur son environnement au sens large du terme. En résumé et je pense que vous l’avez bien compris;’il appartient à chacune et chacun d’entre nous de savoir s’affirmer et surtout de défendre certaines de nos convictions qui nous animent d’autant plus si les notions de solidarité, de fraternité animent nos valeurs existentielles.

    Pour en conclure avec ce billet, ce dernier veut être une note d’encouragement, de foi en l’avenir tout en sachant que rien n’est acquis d’avance face à une multitude de défis qu’il nous faudra surmonter mais sans doute nécessaire à la survie de notre civilisation.

André.

Publié dans Amis, André, Culture, Non classé | Pas de Commentaire »

Société et narcissisme.

Posté par autreouverture le 29 mars 2012

Deux mots qui peuvent former une alliance délétère face à toutes perspectives raisonnables quant au futur d’une civilisation dite « moderne ». N’est-il pas en effet devenu difficile de maintenir des liens de solidarité dans une société imprégnée de narcissisme qui valorise très tôt dans la vie de l’individu, la réussite immédiate.

Sans doute le fait de vivre dans ce type de société qui prône la vitesse à tous les niveaux démontre bien cette réalité de l’investissement  à court terme reflétant le plein pouvoir d’une logique comptable, pour ne pas dire financière. Cela ne serait rien, si cette manière de fonctionner ne se soldait pas par une totale désinvolture au regard de l’écologie, du développement durable, en résumé à tout ce qui participe au maintien d’une planète viable pour l’humain.

Pris dans la tourmente du toujours plus, il s’est crée au fil du temps une aliénation de l’homme face au monde matérialiste occultant d’autres valeurs non moins fondamentales , inhérentes à la survie de l’homme  sur cette planète terre.

Je pense que vous l’avez bien compris;  qu’à cet instant nous ne pouvons plus nous contenter de réformes conjoncturelles mais d’une refonte totale du « système sociétal ». Cela impose donc une évolution des mentalités et notamment de ces mentalités qui occultent toutes remises en question de leur manière de fonctionner. Tous les espoirs sont encore permis et que chaque anticipation doit être mise en œuvre rapidement afin d’éviter toutes situations de non retour.

André.

Publié dans Amis, André, Culture | Pas de Commentaire »

Une super chouette emission de radion

Posté par autreouverture le 13 octobre 2011

Une super émission sur canal B1358718300.jpg de l’association bug, qui parle d’info de culture et autre news à écouter en toutes tranquillités.Actu du jours : les jeux vidéo, de la bonne musique, la revue geek, une nouvelle lois liberticide en Italie et la génération Y …

http://blog.asso-bug.org/

 

le modé

Publié dans Amis, Informatique, Radio | Pas de Commentaire »

La Grande Aventure !

Posté par autreouverture le 7 avril 2011

frisetempslongue.jpg

Il était une fois dans la Grande Ville, un groupe d’amis qui se retrouvaient avec plaisir et ensemble ils faisaient… de l’art… l’un faisait du pastel, l’autre du dessin, une autre du modelage, un autre encore de la mosaïque et suivant leur inspiration, ils s’épanouissaient et se complétaient dans leurs différentes pratiques. Il y avait Harmaile, Hodde, Cillvy, Anabeylle, Allein, Raijiss, Nycaule et Baihatrisse. Ils aimaient bien se retrouver. Un jour, le Directeur du Grand Musée de la Grande Ville décida de faire une exposition d’oeuvres réalisées par des artistes amateurs. musee1.jpg Tiens, et pourquoi pas eux ? Après tout, ça serait super si les gens pouvaient voir ce qu’ils savaient et aimaient faire et puis, ils seraient peut-être exposés dans le Grand Musée de la Grande Ville !

Alors, comment faire pour être exposé au Grand Musée ? Baihatrisse allait se renseigner et demander ce qu’il fallait faire.

Voilà ! Il y aura d’autres épisodes à la Grande Aventure. J’essaierai de vous donner des nouvelles régulièrement de mes amis.

… à suivre sur  Exposition Ici et Là

PtitDomi

Publié dans Amis, Artiste, Aventure | Pas de Commentaire »

La Grande Aventure… on commence !

Posté par autreouverture le 10 mars 2011

J’ai commencé à vous raconter l’histoire de nos amis artistes qui avaient envie de voir leur création exposée au Grand Musée de la Grande Ville.
Pour dire à leurs amis ce qu’il fallait faire pour y arriver, Baihatrisse et Nycaule allèrent rencontrer les personnes que les responsables de la Grande Ville avaient délégué pour organiser tout ça. Il y avait Le Peintre
et La Demoiselle qui travaillait au Grand Musée. Baihatrisse et Nycaule allaient en savoir plus !

Je vous présente Le Peintre        sidot3.jpg    Mais… nos amis furent très surprises… Il était lui-même dans un tableau ! Comment cela avait-il pu arriver ?

Le Peintre leur a alors expliqué qu’il passait tout son temps à peindre… tellement longtemps et avec tant de concentration qu’un matin, en se réveillant, il se sentit bizarre. Il regarda dans sa glace et… ho ! il était incrusté dans un de ses tableau. Le premier choc passé, il fallut bien s’habituer et, après tout, pour un créateur comme lui, qu’espérer de mieux que d’être devenu lui-même un de ses tableaux ! Petit-à-petit, il s’était habitué et, malgré cela, il vivait presque comme tout le monde. Même, il y avait trouvé certains avantages. Par exemple, quand il n’avait pas trop envie de parler, pour que personne ne le voit et se fondre dans le paysage, il suffisait qu’il s’appuie contre un mur et voilà, tout le monde pensait que c’était un tableau, et on ne parle pas à un tableau ! Mais il fallait faire attention à ce qui était des détails pour d’autres : ne pas rester trop longtemps au soleil sous peine de voir la peinture se ramollir, couler ou passer, ne jamais renverser du café ou autre boisson sur soi, ça serait irrémédiable… un trou de peinture ! A part ces quelques petits soucis, tout se passait bien.
La Demoiselle qui travaillait au Grand Musée quant à elle était comme Baihatrisse et Nycaule, une vraie personne. Une jeune femme, vive et souriante, qui avait pour tâche au Grand Musée de la Grande Ville d’organiser des expositions, des animations, différents évènements comme, par exemple, cette exposition à laquelle nos amis souhaitaient participer.
Le Peintre et La Demoiselle qui travaillait au Grand Musée de la Grande Ville allaient révéler à Baihatrisse et Nycaule la marche à suivre pour participer à leur projet.

 

…suivez la Grande Aventure de nos amis les artistes dans un prochain article.

PtitDomi

Publié dans Amis, Artiste, Musée | Pas de Commentaire »

 

Serviettage...Decos...Mes p... |
Le cairn terrier |
l'atelier adulte de l'assoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES ROTTWEILER DU GUE DU SAUT
| sede
| Les chats que l'on aime