Les Vertus Du Soleil.

Posté par autreouverture le 25 mai 2012

     Sans doute est-ce le fait d’avoir traversé une longue période de mauvais temps, qu’aujourd’hui il me vient cette idée de vous parler des vertus du soleil.

     Sujet de toute importance parce qu’il est l’un des moteurs de notre bien être et particulièrement sur le plan psychologique. Cependant et comme tout » objet de consommation » faut-il savoir faire preuve de modération quant à son utilisation. Démontrer scientifiquement ou plutôt médicalement, le soleil parce qu’il émet des uv (rayons ultraviolets), sont très dangereux pour la santé si exposition trop intense ( risque entre autre de cancer de la peau).

Les Vertus Du Soleil. dans Amis soleil     A contrario, il y a tout  cet autre versant bénéfique du soleil, en particulier ce dernier permet au corps de synthétiser de la vitamine D3 celle-ci étant indispensable au tissu osseux.

    Ce qu’il faut  retenir : le soleil, c’est donc bon pour le moral car il a des effets antidépresseurs reconnus. Alors sachons en profiter avec tact d’autant plus qu’il nous est offert gratuitement et devient alors un allié  précieux pour notre santé.

André.

Publié dans Amis, André, Culture, Ecologie | Pas de Commentaire »

Voiture électrique

Posté par autreouverture le 4 mai 2012

La voiture électrique débarque en ville avec la Twinzy chez renault

 twinzy

Image de prévisualisation YouTube

Un petit pas pour la planète


stéphane

Publié dans Ecologie | Pas de Commentaire »

Se familiariser avec les fleurs….

Posté par autreouverture le 22 décembre 2011

      Ce ne sont pas les sources d’information qui manquent aujourd’hui quand il y a cette curiosité de vouloir combler une lacune sur tel ou tel sujet de connaissance. En ce qui me concerne, l’internet me paraît incontournable car outil très puissant, il répond à mes demandes, même si il est vrai, il appartient à chacun d’entre nous de savoir filtrer une profusion d’informations.

      RSe familiariser avec les fleurs.... dans André 2219b257-300x300evenant à cette espèce végétale qu’est la fleur, le but dans ce cas présent, sera de savoir identifier  celle-ci,  sachant que pour arriver à bien la » cerner » il nous faudra réactiver nos cinq sens bien souvent restés en état de latence. N’est-ce donc pas un hasard, puisque les fleurs éléments de la biodiversité par excellence s’offrent à nous, rappelant qu’il existe depuis toujours cette symbiose de l’homme avec la nature.

     De part le sens qu’est la vue, il y aura ce premier objet d’identification donné par la forme, la couleur. De la vue nous passons à l’odorat, de toutes sortes de senteur qui réactivent des plaisirs bienfaisants. Viendra ensuite et si ce n’est pas déjà fait, le toucher qui nous informera de l’état  » mécanique  » de cette fleur car composée par exemple d’une tige fine et souple ou de « piques » nous invitant à retirer les doigts.

      Reste pour terminer les deux sens que sont l’ouie et le goût; alors je fais appel à votre compétence et de savoir comment ces deux sens peuvent nous aider à identifier une fleur?

      Dans cette attente, je vous invite donc à approcher les fleurs afin de mieux décrypter leurs secrets!

                                                                                                                                     A Bientôt.

andré.

 

Publié dans André, Culture, Ecologie, Non classé, Rennes | Pas de Commentaire »

L’animal, mon égal? résumé article du Monde

Posté par autreouverture le 6 octobre 2011

Quels droits pour les Animaux?

Qu’ils soient bétail ou cobayes, le statut des bêtes intéresse les juristes et les philosophes, qui s’interrogent sur notre relation à l’animalité. Elevages en batterie, vivisection… ce que nous faisons subir aux bêtes est-il acceptable?Les poules vivent de l’âge de 18 semaines à l’âge de 18 mois sur une surface pas plus grande qu’une feuille de format A4 La fourrure, le gavage des oies, l’enfermement des cochons, lapins et poulets, les conditions de leur transport en cage, l’abbatage sans étourdissement, …

Cet article met le doigt sur un puissant moteur de « maladies ».

« Je » dois faire un réel travail sur mon mode-de-vie.

Déployer ses ailes, marcher, se gratte, …

moi: Et si la discussion était: Abandonner les mauvaises habitudes pour les bonnes causes.

Quand on sait ce qui se passe, ne peut-on comprendre que nous devons se sentir concerner et que l’on doit essayer de toutes ses forces, en demandant de l’aide, se fabriquer une vie qui en vaut la peine: il y a des milliers d’animaux exploitées, des millions peuvent être sauvées.

Jocelyne Boucher: établir un contrat de travail:

il faut refaire une place aux animaux comme ce fût le cas pour  les esclaves, les Noirs et les femmes. Nous sommes omnivores: il y a donc avec les animaux un rapport alimentaire. Cela n’entame pas ni l’affection ni le respect que nous devons avoir pour eux, ce qui implique bien sûr d’en prendre soins, d’arrêter l’élevage intensif et la course à la productivité dans lesquels ce rapport est brisé

Le philosophe Jean-Baptiste Jeangène Vilmer: ce serait de parler des « animaux non humains » pour les distinguer des « animaux humains » que nous sommes. Nous sommes tous des animaux. »

Alors, quels liens peut-on créer, au-delà du droit?

La question du droit des animaux est un casse-tête formel.

Peut-être que nous allons apprendre à vivre avec eux, à utiliser leurs sens, leur force, leur flair, leur chaleur, leur vigilance .

S’ils redeviennent des compagnons, la question abstraite de leur droit s’effacera devant celle de notre mode de coexistence avec eux.Nadja

Publié dans Animaux, Ecologie, Réflexion | Pas de Commentaire »

Les animaux disparus, et ceux en voie de disparition!

Posté par autreouverture le 21 juillet 2011

Ces charmantes petites bêtes, grâce ou plutôt à cause de nous, « la race humaine », qui risquons bientôt de ne plus les voir, même dans des parcs ou des ménageries, car à l’exemple des « dodo » de l’île Maurice qui furent chassés jusqu’à leur dernier représentant. Et qui n’est maintenant qu’un lointain souvenir, de nombreuses races d’animaux risquent de disparaître à leur tour, donnons pour exemple les tigres, dont celui de Sibérie, ou bien les baleines bleues, ou bien encore les abeilles, qui si elles venaient à partirent, c’est l’espèce humaine dit-on qui ne serait plus pour le coup qu’un lointain souvenir.

2213910503small1.jpg

pascal

Publié dans Animaux, Ecologie | Pas de Commentaire »

 

Serviettage...Decos...Mes p... |
Le cairn terrier |
l'atelier adulte de l'assoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES ROTTWEILER DU GUE DU SAUT
| sede
| Les chats que l'on aime