horizon de vie, apaisement de l’âme.

Posté par autreouverture le 23 juin 2011

graphismeagricole.jpg

le corps se nourri de blé, l’esprit se nourri d’idéal, l’idéal du sublime, au-delà du réel, au-delà du temps et de la matière, au-delà de la vision étriquée que nos yeux nous renvoi, l’imagination au-delà de l’ultime étoile!

 

P@sc@l

Publié dans Pascal, Pensée, Poésie | Pas de Commentaire »

mes sentiment!

Posté par autreouverture le 26 mai 2011


 

 

meslovesentiment128017163560.png

 pour éprouver de l’amour, il faut impérativement avoir un coeur, si vous avez un doute, c’est cette chose qui bat dans votre poitrine, ensuite il vous faut une personne, sur qui cristalliser cet amour, une personne de sexe opposé, avec qui vous avez des atomes crochus et davantage encore si affinité, que devez vous faire pour la séduire. Combien de temps faut-il pour Saisir votre courage à deux mains, pour prendre dans vos bras l’objet de votre passion, approcher votre bouche près de son oreille et lui chuchoter dans un souffle votre sentiment, lui dire que vous l’aimer. Vous balbutiez tellement maladroit que vous êtes, Comment lui faire savoir? si tu savais à quel point je t’aime. Dire ça devrait naturellement couler de source entre deux personnes aux coeurs purs .

Malgré tout, et de toutes les façons, ce sentiment ne se dit pas, ne s’écrit pas, ne se décrit pas, il se vit!

 

pascal

 

 

 

 

Publié dans Amour, Pascal | Pas de Commentaire »

Femme le mot clef.

Posté par autreouverture le 22 mai 2011

clef.jpegAu propre comme au figuré au féminin singulièrement pluriel. Je cherche la femme, je te cherche toi, celle qui ne veut pas que l’on dévoile son nom, toi qui te reconnais pourtant dans tout ce que j’écris, entre les lignes, entre les mots. Ligne de chance, ligne de vie, je dépose mon coeur dans le creux de ta main. Si tu n’existais pas, il faudrait te créer, comme on crée une clef à partir d’une ébauche, pour qu’elle ouvre la serrure de ton coeur, je serais le serrurier de notre amour, comme le potier qui à partir de l’argile travail la glaise sans forme de ses mains, afin de modeler sous ses doigts agiles la grâce au féminin.

           

pascal

Publié dans Amour, Pascal | Pas de Commentaire »

la femme de ménage à D.S.K., dansez-vous la Bamboula?

Posté par autreouverture le 20 mai 2011

« D.S.K. » il n’y ejustice.jpgn a plus que pour lui. Pendant que la rose du parti se flétrit et que les socialistes se retrouvent sans leader, à cause de Dominique, le respect des uns  s’arrête ou le respect des autres commence. La liberté des uns s’arrête ou la liberté des autres commence. La liberté et le respect se réduisent à la partie congrue quand celle-ci existe encore, ne parlez pas de respect ou de liberté ces expressions si élastiques qui ne veulent plus rien dire sauf pour les philosophes en mal d’écriture. Pour en faire quoi, être respectueux pour qui. La présomption d’innocence qui devrait prévaloir, dans une justice harmonisée, valant quelque soit le continent, ici ou ailleurs, comme son nom qui devrait l’indiquer c’est-à-dire « juste », équitable pour les deux parties, jusqu’à ce que la vérité émerge. Et ce quelque soit la fortune des deux belligérants. Prédation, c’est si facile d’accuser l’homme de prédation par rapport à cette femme. Croyez vous vraiment que cette femme soit une sainte? si lui n’est pas un enfant de coeur, il ne faut pas pour autant lui attribuer une auréole.

 

pascal

 

 

 

Publié dans Pascal, Réflexion | Pas de Commentaire »

ménage à quatre, le balai, le seau, la serpillère, et conchita!

Posté par autreouverture le 12 mai 2011

fdm.gif
Les voies de l’amour sont comme les voies du seigneur, si les voies du seigneur sont impénétrables, alors les voies de l’amour le sont tout autant. Je vous ferait remarquer que je ne parle pas des orifices de l’amour, ce qui n’a rien à voir, les voies sont psychologiques, les orifices sont physiques. Je ne parle pas ici de galipettes ou de gaudrioles, « D.S.K. » a décidément un très mauvais goût.

pascal

Publié dans Pascal, Réflexion | Pas de Commentaire »

courtiser certes!

Posté par autreouverture le 30 avril 2011

 

l’amour courtois est le seul que je connaisse, car le seul qui me soit agréable et le seul que je puisse tolérer.

 

pascal

amourcourtois1.jpg

Publié dans Amour, Pascal | Pas de Commentaire »

Une geisha nommée Fukushima.

Posté par autreouverture le 31 mars 2011

alphabetjaponais.jpg
La question; la bonne question est « mais comment sont-ils morts ces messieurs et dames » ? pour avoir oubliés de respirer peut-être, ou alors pour avoir été ensevelis dans une faille alors qu’ils étaient au petit coin, non simplement en dégustant des sushis au restaurant  » Du soleil levant  » alors que servis par une Geisha plein de charme, ils ne soupçonnaient pas que la minute d’après ils seraient irradiés. Victimes du progrès technologique, au même titre que les pionniers de l’atome qui méconnaissaient le danger de la radioactivité, les victimes de la catastrophe de « Fukushima » ne seront hélas pas les dernières de ce siècle lequel n’en doutons pas nous réservera bien d’autres surprises du même style.

En attendant viens dans mon Blockhaus, je te montrerais des estampes de « Fukushima « .

 

pascal

Publié dans Pascal, Pensée, Réflexion | Pas de Commentaire »

illusions perdues, ou autopsie d’un amour disparu.

Posté par autreouverture le 17 février 2011

cendrierspoubellesme0001057254.jpg A quoi bon faire connaissance d’une personne, si la défiance, la méfiance, s’installe durablement presque immédiatement, les relations hommes, femmes se battissent sur la confiance réciproque, sur la compréhension suivant le contexte. Il ne faut pas constamment faire le procès de l’autre, un procès de mauvaises intentions. Si on a du coeur on agit pas de la sorte. L’idée que l’homme se fait de la femme, et l’idée que la femme se fait de l’homme ce schéma que l’un à pour l’autre, n’est qu’illusoire et très souvent faux. Si on changeait ce schéma et que le canon de la beauté au lieu d’avoir les lignes courbes sensuelles que son schéma dicte à l’homme, que ce canon de la beauté, serait cylindrique avec un couvercle et des poignées, il se dirait en la voyant, c’est la poubelle du cartier et il aurait raison, car elle ressemblerait à R.2.D.2. de la guerre des étoiles, ou si elle fume, à un cendrier sur pied . Les hommes et les femmes n’ayant plus de goût les uns en vers les autres, l’humanité disparaitrait pour le plus grand bénéfice de la nature, qui redeviendrait belle comme au premier jour!

 

pascal

Publié dans Pascal | Pas de Commentaire »

12
 

Serviettage...Decos...Mes p... |
Le cairn terrier |
l'atelier adulte de l'assoc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES ROTTWEILER DU GUE DU SAUT
| sede
| Les chats que l'on aime